Tag Archives: Aghilès Aït-Larbi

Algérie : l’impasse d’un système verrouillé

Par Aghilès Aït-Larbi – 14 juin 2013

bouteflika

Apparition du président mercredi 12 juin. De droite à gauche: le Premier Ministre Abdelmalek Sellal, le Président Abdelaziz Bouteflika, le chef d’Etat-major Gaïd Salah. Source photo : APS

Depuis quelques jours, les commentateurs de la politique algérienne ont pu observer le remarquable changement dans la stratégie de communication du gouvernement. Pendant la longue absence d’Abdelaziz Bouteflika (hospitalisé à Paris depuis le 27 avril), la rétention de l’information a été totale, contrastant avec la transparence des autorités sud-africaines sur l’hospitalisation de Nelson Mandela. Ce changement a sans doute été motivé par les rumeurs les plus alarmantes, autant dans la rue que dans la presse, annonçant « la fin de Bouteflika »[1]. Continue reading

Leave a comment

Filed under Algeria, Français

Ramadan en Algérie : chronique de l’intolérance ordinaire

Par Aghilès Aït-Larbi – 16 août 2012

Des hommes achètent des Zlebia (pâtisserie) avant la rupture du jeûne à Sétif/©Mélissa Rahmouni

Des hommes achètent de la Zlebia (pâtisserie) avant la rupture du jeûne à Sétif/©Mélissa Rahmouni

À Alger, comme dans d’autres capitales arabes, le ramadan est un mois de jeûne, de spiritualité, mais également de profonde intolérance. Sous prétexte de faire respecter les « préceptes de l’Islam »,la police multiplie les arrestations de non-jeûneurs, au mépris de la Constitution garantissant pourtant les libertés d’opinion et de conscience. Un climat pesant marqué par une très forte pression sociale s’installe au détriment de tous ceux qui, musulmans ou non, ont le malheur de ne pas observer le jeûne rituel. Et de la question anodine posée par le quidam « rak fater wela sayem ? » (Tu jeûnes ou pas ?) à la répression policière, il n’y a qu’un pas. Continue reading

4 Comments

Filed under Algeria, Français